Hockey : De la recherche et développement jusque dans les bas!

Bas en kevlarFace à un déclin dans la participation du hockey sur glace, l’avenir du développement d’équipement devient de plus en plus incertain. Grandes et petites entreprises rivalisent pour acquérir leur part de marché, et leur survie repose maintenant sur leur capacité à innover et à trouver des réponses aux besoins du marché, et ce, au moindre coût.

Pour se démarquer, les entreprises doivent avoir une certaine crédibilité aux yeux du public. C’est pourquoi les grandes entreprises commanditent des vedettes de la Ligue nationale de hockey (LNH). Ainsi, des joueurs comme Alex Ovechkin, Steven Stamkos, Claude Giroux et Patrick Kane sont commandités par Bauer tandis que Ryan Nugent-Hopkins, John Tavares et Carey Price portent les couleurs de CCM et que Sidney Crosby, Pavel Datsyuk et Matt Duchene utilisent l’équipement Reebok. La concurrence étant forte, les compagnies tentent d’augmenter leurs ventes en créant le rêve et en espérant que les gens s’identifient à leur marque.

Toutefois, les entreprises ne peuvent pas uniquement compter sur leur crédibilité. Elles doivent créer de l’équipement de qualité et c’est là que la recherche et développement entre en jeu. Étant soumises à la concurrence mondiale, les entreprises n’ont pas toutes les moyens de financer la recherche pour améliorer la qualité de leurs produits. Bien que la fabrication s’effectue désormais principalement en Asie, la conception des produits demeure une activité québécoise. Alors que Bauer investit 14 millions de dollars annuellement en recherche et développement dans son usine de Saint-Jérôme, ses compétiteurs comme CCM et Reebok font appel à des firmes indépendantes de design telles que Tactix. Ainsi, grâce à sa main-d’œuvre qualifiée, le Québec conserve son statut de plaque tournante dans le développement d’équipement de hockey.

Ces entreprises ne font pas seulement de la recherche et développement pour augmenter leurs parts de marché, mais aussi pour régler de véritables problèmes. Pour vous illustrer ce propos, je vais présenter deux événements qui ont nécessité de la recherche et développement pour accroître la sécurité des joueurs. Premièrement, le 1er janvier 2011, le meilleur joueur de hockey au monde Sidney Crosby a subi une commotion cérébrale. C’est ainsi que, comme l’explique un reportage de Radio-Canada, des compagnies comme Bauer innovent en ayant des coussinets en kevlar au niveau des tempes, le kevlar amortissant mieux les impacts. Les casques de Bauer ont également un harnais qui encercle le crâne et qui réduit la force d’un impact sur le côté de la tête. Deuxièmement, le 13 février dernier, Erik Karlsson s’est fait trancher 70 % du tendon d’Achille par le patin de Matt Cooke. Or, des compagnies comme Bauer et Reebok offrent des solutions pour éviter ce genre de blessure. Bauer a développé des bas en kevlar pour protéger les chevilles tandis que Reebok a construit une fibre qui contient du fil de cuivre. Comme le démontrent ces deux exemples, les compagnies font beaucoup de recherche et développement afin de trouver des solutions qui règleront les problèmes et qui contribueront à rendre la pratique du hockey plus sécuritaire.

Pour conclure, les entreprises œuvrant dans le secteur du développement d’équipement de hockey évoluent dans un milieu très compétitif. C’est pourquoi elles ne peuvent pas uniquement compter sur leur popularité pour survivre. Elles doivent donc constamment innover afin de se démarquer et de maximiser leurs parts de marché. Comme l’ont démontré les deux exemples, les compagnies restent à l’affût, et elles créent de nouveaux produits afin de répondre aux besoins actuels et pour rendre le jeu plus sécuritaire.

Advertisements
Cette entrée, publiée dans Innovations, Mieux Comprendre, Mieux Agir!, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

7 réponses à Hockey : De la recherche et développement jusque dans les bas!

  1. Ping : RS&DE : Du golf au hockey | Mieux Comprendre, Mieux agir.

  2. Ping : Le « Projet Saint-Laurent » — La CAQ propose une révision des crédits d’impôt à la R-D | Mieux Comprendre, Mieux agir.

  3. Ping : RS&DE – Le prototypage rapide des lunettes Google | Mieux Comprendre, Mieux agir.

  4. Ping : Recherches préalables : un essentiel à vos travaux de RS&DE | Mieux Comprendre, Mieux agir.

  5. Ping : Financer un emploi grâce au « CrowdJOBfunding » | Investelligent

  6. Ping : d’Astous Groupe Conseil – Une bonne raison de se lever le matin | Mieux Comprendre, Mieux agir.

  7. Ping : Pourquoi devez-vous apprendre de vos erreurs? | Mieux Comprendre, Mieux agir.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s