La technologie mise au service dans la lutte contre les incendies

Incendie R&DDans des situations d’urgence, le temps de réaction est primordial. Il se doit d’être le plus court possible. Un plan d’intervention présente la meilleure solution pour servir de guide dans ces situations. Par contre, pour être efficace, ce plan doit d’abord être établi, et c’est alors qu’intervient la technologie.

Qu’est-ce qu’un plan d’intervention?

Un plan d’intervention vise à réduire le nombre de blessés et les dommages aux biens lors d’une situation d’urgence. Son élaboration permet de détecter les risques passés inaperçus susceptibles d’aggraver une situation d’urgence, et de les éliminer. Selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail, un plan d’intervention devrait comprendre :

  • tous les scénarios de catastrophes et de situations d’urgence possibles de même que leurs conséquences, les mesures nécessaires, les marches à suivre écrites et les ressources disponibles;
  • une liste détaillée du personnel, y compris leur numéro de téléphone à domicile, leurs rôles et leurs responsabilités;
  • les plans d’étage;
  • des cartes à grande échelle sur lesquelles sont indiqués les chemins d’évacuation et les canalisations de service (p. ex. gaz et eau).

Les Google Glass à la rescousse

En 2001, Google a lancé un programme de recherche et développement intitulé « Google Glass » visant à créer une paire de lunettes qui utiliserait la réalité augmentée. Sorti en avril 2012, le prototype de  ces lunettes est équipé d’une caméra intégrée, d’un micro, d’un pavé tactile sur l’une des branches, de miniécrans et d’un accès à Internet par Wi-Fi ou Bluetooth. Il permet d’accéder à la plupart des fonctionnalités de Google.

Le 20 février 2013, Google a lancé une campagne visant à recruter des volontaires pour tester ces lunettes. Suivant ce lancement, Google a rendu public le Mirror API, l’interface de programmation qui permettra à des développeurs de concevoir des applications pour les lunettes. C’est à ce stade que les choses deviennent intéressantes. Ce prototype, qui semblait dédié à finir uniquement entre les mains d’accros à la technologie capables de débourser les 1 499$ nécessaires à son acquisition, pourrait voir son utilisation élargie.

Grâce aux efforts de Patrick Jackson, un pompier de la Caroline du Nord, qui est aussi un développeur d’applications, les lunettes pourraient passer de gadget techno à un outil utile dans les situations d’urgence. Pour l’instant, l’application développée par M. Jackson donne à des pompiers un accès mains libres pour qu’ils puissent recevoir des messages ou des informations utiles, par exemple, à propos des arrivées d’eau à proximité. M. Jackson souhaite que son application soit en mesure un jour de proposer des plans des bâtiments où ont lieu les interventions. Même si plusieurs fonctionnalités ne font pas encore partie de son application, il croit être capable de produire une version fonctionnelle sur le terrain dans moins de six mois.

Quelles sont les technologies existantes permettant d’établir un plan d’intervention?

En attendant l’arrivée des Google Glass sur le terrain, les services de préventions des incendies du Québec ont accès à d’autres technologies telles que le logiciel Radar Incendie, de la société Logiciels Radar. Située à Chambly, cette société est spécialisée dans le développement de logiciels de sécurité publique performants qui répondent aux besoins des différents intervenants comme les services de police et d’incendie. L’entreprise collabore pleinement avec ses clients afin de développer de nouvelles applications qui leur permettront de poursuivre leur travail d’excellence.

Elle a récemment doté son logiciel Radar Incendie de la fonctionnalité que souhaite implanter Patrick Jackson dans son application, soit la possibilité d’ajouter des croquis en complément au cahier de renseignements. Cette nouvelle application permet d’éditer des photos prises lors des visites de prévention pour leur joindre des éléments pertinents pour le déroulement des interventions, que ce soient les accès au bâtiment, les poteaux à proximité, les matières dangereuses ou les sources électriques. Ainsi, dès la répartition de l’appel, les pompiers peuvent accéder aux croquis à l’aide de l’ordinateur véhiculaire afin de prendre connaissance de ces éléments avant d’arriver sur les lieux.

En somme…

Le plan d’intervention détient une importance capitale autant dans la prévention que dans la lutte contre les incendies. C’est pour cette raison qu’il faut que ce plan soit bien établi, et il existe de plus en plus de solutions logicielles et technologiques pour simplifier cette tâche. Aussi, le développement de celles-ci se fait rarement sans rencontrer des obstacles qui peuvent être surmontés grâce au support des crédits d’impôt à la recherche et développement.

Crédit photo : freedigitalphotos.net

Advertisements

À propos de chdemers

Après avoir terminé son baccalauréat en études anglaises et interculturelles à l’Université Sherbrooke, Charles Demers est devenu rédacteur chez d’Astous Groupe Conseil. Depuis 2010, il rédige des documents techniques pour des demandes de crédits d’impôt à la recherche scientifique et développement expérimental (RS&DE). Il est aussi blogueur. Ses sujets de prédilections se rapportent à la cuisine, les technologies, les crédits d’impôt, et le cinéma.
Cette entrée, publiée dans Crédits d'impôt, Innovations, Mieux Comprendre, Mieux Agir!, Technologie, est marquée , , , , . Mettre ce permalien en signet.

2 réponses à La technologie mise au service dans la lutte contre les incendies

  1. Ping : Kinect : bien plus qu’un périphérique de jeu! | Mieux Comprendre, Mieux agir.

  2. Ping : La démocratisation de la recherche et développement | Mieux Comprendre, Mieux agir.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s